Fort des Têtes : coup d'envoi du projet

Le dépôt du permis de construire a été déposé le 8 mars dernier.

Publiée le 09/03/2019

 

Vendredi 8 mars 2019, Gérard Fromm, Maire de Briançon et Ludovic Arnaud, président de Next Financial Partners se sont donné rendez-vous au service de l'urbanisme pour le dépôt du permis de construire du Fort des Têtes. Une étape clé dans la concrétisation de l'ambitieux programme de réhabilitation porté par la société Next Financial Partners.

 

 

 Visionner la vidéo
   

 

Au terme de l’instruction du permis de construire, estimée à 6 mois, le fort des Têtes devrait connaître deux années de travaux titanesques. Ce colossal chantier de réhabilitation fera renaître le fleuron des fortifications de Vauban, reconnu comme l’un des sept sites patrimoniaux les plus menacés d’Europe. Le site se métamorphosera en un nouveau quartier de Briançon, doté d’un hôtel de luxe, de logements, de restaurants, de boutiques et d’un centre de congrès. Avec, à la clé, le développement d’une activité touristique soutenue.

 

Sur quoi porte le permis de construire ?

Les besoins exprimés par les futurs exploitants du Fort des Têtes ont légèrement modifié le programme d’exploitation des bâtiments. Ainsi ce ne sont pas deux hôtels 4 et 5 étoiles qui seront réalisés mais un seul 5 étoiles reprenant la totalité des surfaces occupées initialement par les deux établissements . Le centre de congrès s’établira dans l’ancienne chapelle du Gouverneur tandis que les commerces et logements seront aménagés dans les autres casernements.
La procédure d’Autorisation de Travaux concerne la partie clos et couvert, soit les murs principaux, les façades et les toitures alors que la procédure de permis de construire porte sur le changement de destination des bâtiments et sur la réalisation d’extensions contemporaines.

 

 

Le respect du site et de son environnement

Le montage fiscal et financier du projet a été entériné par le Ministère des Finances de Bercy, son volet culturel a été approuvé par la DRAC d’Aix-en-Provence, représentée par le Conservateur régional, Robert JOURDAN qui a validé le programme de réhabilitation. Quant à son aspect environnemental, il vient d’être validé par la DREAL de Marseille en Février 2019.
Classé Monument Historique et inscrit au patrimoine mondial de l'UNESCO, le Fort des Têtes est soumis à une règlementation architecturale et environnementale très stricte afin de garantir le respect du bâtiment et la préservation de la faune et de la flore. Les études menées avec la DRAC et la DREAL permettront de concevoir des solutions efficaces et respectueuses de l’environnement en termes d’énergie, de matériaux et de système de construction.

 

 

L’activité générée par le fort

La création d'un pôle d'activités sur le site du Fort des Têtes devrait générer plus de 145 emplois locaux pérennes. Avant la phase d’exploitation, le chantier emploiera plus de 1000 intervenants. De quoi dynamiser le tissu économique local durant toute la durée des travaux.

 

À lire aussi

Partager cette page