Vous êtes ici :

Partager sur :

Accueil>Briançon,
ville en travaux

Briançon,
ville en travaux

Communiqué de presse de la municipalité de Briançon.


Le conseiller départemental du canton de Briançon 1, M. Arnaud Murgia, demande au maire de Briançon un moratoire sur les travaux. Il est nécessaire de souligner que sa présence aux différentes réunions publiques d’information sur les travaux organisées par la ville et destinées à coordonner au mieux les travaux en tenant compte des contraintes de chacun, lui aurait permis d’obtenir les réponses aux différents points qu’il soulève.

 

Travaux avenue René Froger

Le conseiller départemental demande un report des travaux du réseau de chaleur de l’avenue René Froger à la fin de l’été et déplore un manque de dialogue avec les commerçants impactés. Affirmer cela c’est ignorer qu’une réunion de concertation avec les riverains et les commerçants de l’avenue René Froger s’est tenue au pied du Prorel le vendredi 15 juin dernier (photo) en présence du maire, de l’élu aux travaux, du directeur des services techniques de la ville et de représentants de BBE (une autre réunion s’est tenue dans la même configuration rue Alphand). Cette réunion constructive a permis de rassurer les commerçants du quartier dans la mesure où les travaux d’installation du réseau de chaleur sur l’avenue René Froger commenceront au niveau de l’ancienne école du Prorel et n’arriveront au niveau des commerces du pied du Prorel qu’à la fin du mois d’août (comme le demande Arnaud Murgia 3 semaines après !). L’accès aux commerces sera donc possible pour les clients comme pour les livraisons pendant la période touristique estivale.

 

 

Stationnement

S’agissant des mesures spécifiques liées à ces travaux (comme cela a déjà été indiqué au conseiller départemental dans la réponse à son courrier du mois d’avril) le parking du Prorel sera gratuit tout l’été. Par ailleurs l’ancien boulodrome de la place Gallice Bey, actuellement ouvert, permet également de stationner gratuitement en centre-ville à proximité immédiate des commerces.

Les marchés hebdomadaires ont été déplacés du mois de mai au mois de novembre afin de libérer l’avenue du 159° R.I.A. et l’accès au parking Chancel.

Il n’est par contre pas envisageable de rendre l’ensemble des parkings de la ville gratuits au risque d’engendrer un phénomène de voitures « ventouses » qui ne permettrait pas d’assurer une bonne rotation des véhicules, particulièrement nécessaire à cette période de forte affluence touristique, et donc un bon accès aux commerces du centre-ville.

 

Report des travaux ?

Reporter les travaux, comme proposé, ne ferait qu’étaler dans le temps la gêne occasionnée. La municipalité considère au contraire que les habitants seraient davantage « pénalisés » par les différents chantiers en cours s’ils avaient été programmés sur plusieurs années au lieu d’être regroupés et concentrés sur une période plus courte. Il est important de préciser que très peu de travaux et d’aménagements ont été réalisés à Briançon avant 2009. Il est nécessaire de rattraper aujourd’hui le retard accumulé dans l’intérêt de tous (eau potable, électricité, eaux pluviales, eaux usées, éclairage public, fibre optique, télécom, réseau de chaleur). Il convient également de rappeler que les travaux du réseau de chaleur, initialement prévus en 2015 et 2016, ont été retardés par le feuilleton judiciaire, aujourd’hui définitivement clos en faveur de BBE, et l’obstruction permanente d'Arnaud Murgia.

 

 

Si la période des travaux est un mauvais moment à passer, les projets, pourvoyeurs d’emplois, se réalisent au profit de l’économie locale et contribueront, à terme, à améliorer durablement le cadre de vie des Briançonnais et à rendre la ville plus attractive pour les touristes.

Pleinement conscients des inévitables perturbations de circulation engendrées par ces chantiers, tout est mis en œuvre pour que cette période soit la moins pénalisante possible pour les habitants, les commerçants et les touristes. Il convient néanmoins de faire preuve de compréhension et de patience pour s’adapter à ces contraintes passagères qui permettront d’envisager l’avenir sereinement et à la ville d’être en capacité de faire face aux défis et aux enjeux de demain. Soucieuse du bon accueil réservé à la population touristique qui fait vivre nos vallées, la municipalité a fait installer cette semaine aux entrées de ville des panneaux de bienvenue destinés à communiquer positivement sur les nuisances liées aux travaux afin d’inciter les touristes à revenir demain à Briançon (cf. visuel). Cette communication a d’ailleurs été suggérée au maire par un commerçant au cours d’une des réunions susmentionnées, preuve s’il en est, que la municipalité est à l’écoute de ses habitants et de ses socio-professionnels.

 

L’information auprès des Briançonnais est primordiale pour anticiper les perturbations et faciliter les déplacements quotidiens. C’est pourquoi, en plus des réunions publiques, du dépliant d’information distribué à 6000 exemplaires, des flyers distribués par BBE avenue René Froger et rue Alphand pour les travaux du réseau de chaleur, des panneaux d’information en ville, chaque semaine les informations sur les travaux en cours font l’objet d’une communication dans le presse et sont régulièrement mis à jour sur le site internet de la ville : http://www.ville-briancon.fr/infos_chantiers_2018_details.html.

 

Enfin, l’ensemble des réseaux souterrains étant repris ou créés à l’occasion de ces différents chantiers, des aménagements de surface et des revêtements de chaussée neufs seront désormais envisageables, ce qui n’était pas le cas jusqu’ici. La rue Alphand par exemple sera ainsi refaite (enrobé + création de trottoirs) dès cet automne.