Vous êtes ici :

Partager sur :

Accueil>Briançon Pratique>Déplacements>Défense du train de nuit
Paris-Briançon
>Devenir lanceur d'alerte sur les lignes SNCF de la région PACA, c'est possible !

Devenir lanceur d'alerte sur les lignes SNCF de la région PACA, c'est possible !

Vous êtes usager régulier des lignes SNCF dans la région PACA ? Un nouvel outil en ligne vous permet désormais de faire remonter les problèmes rencontrés et de peser sur le débat autour du ferroviaire.


Agir en faveur de l’usager dans les transports collectifs de la région, c’est l’idée que lance le site http://www.nos-ter-paca.fr/. Destiné à recenser tous les motifs de frustration vécus pas les voyageurs, ce site entend devenir la banque de données des insatisfactions….et un outil de poids pour influer sur les décisions relatives à l’avenir –incertain- du rail dans notre région.

 
Ce nouveau site compte parmi les actions évoquées ce samedi 9 avril par une quinzaine d’associations régionales
d’usagers * réunies à Aix-en-Provence pour défendre d’une même voix le rail en PACA. Leur mot d’ordre ?
Exiger la résolution des graves dysfonctionnements subis quotidiennement par les usagers des TER et TET (trains
d’équilibre du territoire) auprès de la Région PACA, de la SNCF et de l’Etat.

Outre l’amélioration des conditions de déplacement des usagers, ces acteurs associatifs réclament une autre
politique pour rééquilibrer les transports de marchandises entre la route et le rail.

Concrètement, ils demandent à la Région, à l’Etat et à la SNCF le maintien de la desserte des gares d’Arles, Toulon, Les Arcs, Saint Raphaël, Cannes, Antibes, Nice et de la ligne des Alpes par les trains d’équilibre des territoire, à commencer par le train de nuit Paris-Briançon.

Briançon était représentée par Francine Daerden, adjointe au Maire déléguée à la mobilité et à la transition
énergétique et initiatrice du Comité de défense des trains du Val de Durance. « Nous avons aussi collectivement
demandé, entre autres, le maintien de la gamme tarifaire Zou !, la mise aux normes d’accessibilité des quais et des
gares et la généralisation des parkings vélos surveillés et sécurisés afin de favoriser  l’intermodalité », précise cette
élue et citoyenne très attachée à la défense du réseau ferré régional.  « Les associations veulent être non seulement écoutées mais aussi associées à l’élaboration des grilles horaires et de la nouvelle convention d’exploitation des TER entre la Région et la SNCF. »

 

* Associations d’usagers ADUGARE (Arles), AUGAD (Les Arcs), TVD (Var) NOSTERPACA (région), Comité de défense des trains du Val de Durance, Comité de défense de la ligne Nice/Cunéo, AGV (Grenoble/Veynes/Gap), ASDEL (Aubagne), ALAS (Ligne des Alpes), CLCV (région), REN (Vallée de la Roya),  AAR (Alpes Maritimes), VRN (Vaucluse),Coopération des Conseils de développement des Pays desservis par l’Etoile de Veynes.