Vous êtes ici :

Energie

Energie

A l'heure de la transition énergétique, les ressources naturelles que sont le soleil, l'eau et le bois offrent à Briançon de nombreux atouts.


Energie hydroélectrique

La commune de Briançon est l’actionnaire majoritaire d’EDSB, société d'économie mixte qui produit aujourd'hui 33% de l'électricité consommée par les Briançonnais à partir de l'énergie hydraulique, l'une des  premières énergies renouvelables au monde.

Un chiffre exemplaire comparé à la part de l’hydraulique dans la consommation électrique nationale, qui plafonne à 7,5%.

Et ce n’est qu’un début : EDSB investit pour atteindre 50% dans les années à venir.

 

La nouvelle centrale électrique du Fontenil

Le 12 septembre 2014, après 15 mois d'un chantier titanesque, la centrale hydroélectrique du Fontenil a été inaugurée.

 

Une prouesse technique et environnementale qui renforce l'indépendance énergétique de notre ville ! Découvrez le dossier complet consacré dans le bulletin municipal d'octobre 2014.

 

 

Revivez en images les étapes de la construction de la centrale électrique.

Vidéo de la construction #1

Vidéo de la construction #2

album photos de l'inauguration

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Energie solaire

  • Toitures communales

Afin de réduire la consommation d’énergies fossiles, Briançon met à disposition des toitures communales en vue d’y exploiter des panneaux photovoltaïques.

 

La patinoire, les tennis couverts, le CIPPA (Centre d'Oxygénation), les écoles de la Mi-Chaussée et de Pont de Cervières accueillent ainsi des centrales d’électricité solaire. Outre son intérêt environnemental, cette réalisation constitue une recette durable pour la Ville puisque les exploitants lui versent une redevance annuelle. Un pas de plus vers l'autonomie énergétique qui vaut à Briançon de figurer en bonne place du Baromètre du Développement Durable en PACA.

 

 

 

  • Horodateurs

Le photovoltaïque a fait son apparition sur 24 horodateurs de la commune, alimentés par l'énergie solaire.

 

 


 

Energie bois

  • Projet d'une chaufferie bois

En janvier 2014, Gérard Fromm, maire de Briançon, a signé un contrat de Délégation de Service Public pour la construction et l'exploitation d'une chaufferie bois et d'un réseau de chaleur qui desservira la commune à l'horizon 2015.
Le délégataire est BBE, groupement constitué des sociétés EDSB, CORIANCE et SOGETHA.

Cette réalisation de chauffage urbain, qui sera la plus importante de la région PACA, contribuera à l'indépendance énergétique de Briançon, en fera une ville exemplaire en matière de développement durable et créera des emplois locaux.

 

 

Le choix du bois relève d'une vision stratégique à long terme de la problématique énergétique et environnementale. En se substituant à une quarantaine de chaudières au fioul vétustes et polluantes, le réseau contribuera à préserver l'environnement en permettant une réduction significative des émissions de CO2 dans l'atmosphère.
Outre la baisse de la facture d'énergie, le chauffage urbain constituera, via la valorisation de la filière bois, un vecteur de créations d'emplois au niveau local. Ainsi on estime que pour 600 tonnes de bois produites, un emploi est créé. La chaufferie, en consommant en moyenne 6000 à 8000 tonnes par an, on peut tabler sur la création d'une dizaine d'emplois.

En savoir sur le projet de chaufferie bois

Le vendredi 7 novembre 2014 BBE vivait un moment symbolique : la signature de ses premiers clients, . On compte parmi eux l'OPH05, la ville de Briançon, la Communauté de Communes du Briançonnais, le Centre Hospitalier, le centre de gériatrie l'Etoile des Neige" et le centre médical Rhône Azur.

 

 

  • Coupe affouagère

Du bois de chauffage à prix attractif

En plus de la coupe affouagère traditionnelle, sur pied, la municipalité propose depuis 2010 la coupe affouagère en régie qui prévoit la mise à disposition de stères de bois façonné en tronçons de 2,50m à 3m, qu’il ne reste plus qu’à débiter en bûches.

Une démarche sociale et écologique

«Il s’agit de permettre aux Briançonnais de se réapproprier leur forêt communale à un prix accessible à toutes les bourses», explique Alain Prorel, élu en charge de la gestion de la forêt. Une démarche qui va dans le sens du développement durable puisqu’elle élimine les transports de livraison de bois sur plusieurs centaines de kilomètres.

 

Une opération blanche

Côté finances, la mairie avance les frais de mise à disposition mais elle récupère la mise avec la vente des stères, sans faire naturellement de bénéfices.

Démarches inscription coupe affouagère

 

  • Label PEFC

 Ville-santé OMS, Briançon a adhéré en 2011 à PEFC*, programme international qui certifie que les 1550 hectares de la forêt communale de Briançon sont gérés de façon durable (récolte raisonnée du bois renouvelable, préservation de la biodiversité…)

* PEFC : Programme for the Endorsement of Forest Certification (Programme de Reconnaissance des Certifications Forestières)