Vous tes ici :

Partager sur :

Accueil>...>Culture>Centre d'Art Contemporain>Expositions passes>Et 2015 :Chauveau - Lucas - Salvan

Et 2015 :Chauveau - Lucas - Salvan

EXPOSITION DU 4 JUILLET AU 13 SEPTEMBRE 2015


Chauveau Franoise

Les toiles blanches sont des sauvages. Elles me regardent de leur oeil vide et immobile et me provoquent, avec ce blanc trop blanc, cette vacuit, cette puret artificielle et improbable. Il faut les habiller promptement d’un geste, ou, strate par strate, de noir, de blanc ou de rouge par exemple, selon l’humeur du jour ou du moment, et leur faire cracher le morceau. On va voir ce qu’elles ont dans le ventre.
Franoise Chauveau

Carr noir, acrylique sur toile, 80X80 - 2011

LUCAS Denis

Commedia o tragedia
Au premier acte, il y a la pierre. Le sculpteur en voit de toutes les couleurs. (...) Il l’aime, il veut la possder, la tailler la contraindre. Il lui fait mal, il se fait mal. Au deuxime acte, le dcor prsente une carrire. Las de s’user les ongles griffer la divinit, le sculpteur essaie la manire douce. Il prend la pierre comme elle vient. (....) Il tente de l’apprivoiser en lui offrant des parures, (....). En qute d’amour, il renonce tre dompteur pour tre metteur en vidence, plaqueur d’accords, artificier d’effets trs spciaux. Les actes suivants sont encore crire. Peut-tre y verra-t-on le sculpteur humble et soumis, s’autoriser le seul geste de dsigner la pierre aux regards et assis ct d’elle comme un sage asiatique, se laisser investir par sa force. Peut-tre verra-t-on le sculpteur clater de rire, la pierre voler en poussire, et la foule prise d’une terreur religieuse, s’loigner reculons.
Nicole Tuccelli - Aot 1986.

Mots casss, marbre et mtal, 30x26x22cm - 2015

SALVAN Pierre

Espaces d’indtermination
La vision de la peinture de Pierre Salvan conduit au questionnement rcurrent : cette peinture a-t-elle un sens ?
A-t-elle une signification ? Ma rponse rejoint celle de l’un des plus grands peintres de l’art abstrait, Pierre Soulages : Une toile est ce lieu o viennent se faire et se dfaire des sens. Elle n’a d’autre rle que de provoquer une motion, laquelle suscitera en nous ce qu’elle trouvera bon d’engendrer.
Claude Chameroy - Grenoble le 25 mars 2010.

Mkong, acrylique sur papier, 60x90cm - 2012