Vous êtes ici :

Partager sur :

Accueil>...>Culture>Centre d'Art Contemporain>Expositions passées>Eté 2016 : BD Journal de Loup Blaster

Eté 2016 : BD Journal de Loup Blaster

EXPOSITION HORS LES MURS


du 3 juin au 18 septembre 2016 au parc de la schappe

Mai 2014, Louise Druelle, alias Loup Blaster, rentre à Calais la ville où elle a grandi. L'actualité lui explose en pleine face.

Dans son BD-Journal "Un an à Calais", elle raconte en images le quotidien de ces hommes et femmes venus d'Erythrée, de Syrie et du Soudan, aux côtés desquels elle a passé une année.
Les mots et les maux de cette réalité violente, flottent sur des tons ocres et des couleurs douces que la jeune femme utilise pour raconter la vie à Calais de ceux qu'on appelle les "migrants"..
Finaliste du concours APAJ, organisé par l'Association pour l'aide aux jeunes auteurs et Libération, Louise Druelle nous livre ici un émouvant -et souvent révoltant-reportage dessiné.

Son court métrage d'animation, Al Hurriya (la liberté), sera projeté en plein au parc de la Schappe dans le courant de l'été.

 

 Louise Druelle est née en 1992. Elle a étudié le cinéma d'animation à l'ESAAT et à l'université de Volda en Norvège.

En 2013, elle commence par réaliser des clips animés, travaille en tant qu'illustratrice, se produisant sur scène lors de performances audio-visuelles.

En 2014, elle rencontre la population exilée de Calais et met son art au service de ses engagements, afin de lutter contre la xénophobie et la ségrégation.

Découvrez l'univers de Loup Blaster

 

Message de Loup Blaster à l'occasion du vernissage de l'exposition de son BD-JOunal "Un an à Calais" au Parc de la Schappe vendredi 3 juin 2016

"Merci aux personnes présentes aujourd'hui,
Je remercie ceux qui participent à l'exposition de mes travaux, qui nous aident à diffuser un message de fraternité contre la morosité et le mépris de notre gouvernement pour les personnes exilées, les populations Roms et les personnes précaires.

Saluons chacun qui participe à la construction d'un monde différent où la rencontre de l'autre est une richesse. A ceux qui luttent contre les préjugés et la xénophobie.

Nous sommes dans un contexte mondial, de tension, globale, ou l'on a bien conscience que les gouvernements du monde entier travaillent pour leurs propres intérêts et ceux des puissants.
Nous en face, qui sommes tout petits, seule notre capacité à résister ensemble, nous tenir debout, être, apprendre, vivre et rêver tous ensemble, peut faire basculer nos destins.

Sur notre planète terre, c'est le vivant que nous défendons, c'est la simple vie sur Terre. Refusons la noirceur, la violence, la haine. Nous sommes du côté de l'utopie, du côté de la lumière, de la liberté, de l'égalité et la fraternité."

Louise Philia- Druelle