Vous êtes ici :

Partager sur :

Accueil>...>Déplacements>Route du Chambon>Dossier route du Chambon>31/07/2016
La situation dans le Chambon reconnue catastrophe naturelle

31/07/2016
La situation dans le Chambon reconnue catastrophe naturelle

Le Premier Ministre a tenu parole : une semaine jour pour jour après son déplacement en Haute-Romanche, un arrêté interministériel de classement au titre des catastrophes naturelles a été pris ce vendredi 31 juillet pour La Grave, Villar d'Arêne, et Monêtier-Les-Bains.


VERS UNE POSSIBLE INDEMNISATION

Un arrêté interministériel du 31 juillet 2015 reconnaît l'état de catastrophe naturelle à la suite des glissements de terrain au-dessus du tunnel du Chambon pour La Grave, Villar-d'Arêne et Monêtier-Les-Bains. Les trois communes retenues correspondent à la zone la plus directement touchée et on rappellera que le col du Lautaret est situé quasi intégralement sur la commune de Monêtier-Les-Bains.

Voilà qui devrait permettre une indemnisation par les compagnies d'assurances des professionnels touchés par la fermeture du tunnel. Certes ils préfèrent pouvoir vivre de leur activité, mais cet arrêté pourrait représenter une bouffée d'air frais.

Il s’agit d’une première en France. Jamais un arrêté n’avait été pris sur des communes où un sinistre n’est pas directement survenu. C’est donc bien le préjudice économique et social qui est pris en compte par cet arrêté adopté le vendredi 31 juillet lors du dernier conseil des ministres avant les vacances, en un temps record, puisque la question au Gouvernement posée dans l’hémicycle de l’Assemblée Nationale par le député Joël GIRAUD date du 15 juillet. L'arrêté a été publié au Journal Officiel ce samedi 1er août.