Vous êtes ici :

Le jardin du Gouverneur

Situé au pied de la Grande rue de la cité Vauban, en contrebas de la place Médecin Général Blanchard, l'actuel jardin dit « du Gouverneur » était à l'origine le jardin du couvent des Ursulines, installées dans la ville depuis 1632.


Ces religieuses habitaient dans un grand couvent (1) situé sur l’actuelle place Médecin Général Blanchard (2). Elles possédaient un verger et cultivaient un jardin potager important proche de celui du couvent des frères Cordeliers (3). Comme nous l’indiquent les archives, cet « enclos de terroir » rendait « quelques bois et fourrage » et « ledit jardin et verger » était «suffisant pour l’herbage et fruits nécessaire à ladite maison ». Le jardin recevait l'eau du canal de ville, actuelle Grande Gargouille (4), qui traversait l’enclos.

 

 

Après la Révolution française et la loi du 18 août 1792, les religieuses furent obligées d'abandonner leur couvent qui devint bien national. Le bâtiment fut définitivement cédé à l’hôpital en l’an XII. Désigné pour servir à l’établissement de l’école secondaire ou collège, l’édifice menaçant ruine, fut finalement mis en vente en1821. L’année suivante, le directeur des fortifications en fit l’acquisition. Le bâtiment devint alors l’hôtel du Gouverneur, c’est-à-dire le logement du commandant de la place, et le jardin des Ursulines prit le nom de « jardin du Gouverneur » (5).

Déjà réduit par l’aménagement des fortifications au début du 18e siècle, il fut amputé d’une importante partie, lors de l’aménagement de la place de la Paix (actuelle place Médecin Général Blanchard). Cette transformation progressive du site en voie de circulation et de stationnement, fut renforcée au cours du 20e siècle.

Aujourd’hui le jardin est propriété de la Ville de Briançon. Accessible au cours des visites guidées, on y découvre un parterre de fleurs dans la partie gauche tandis que la partie droite abrite, depuis 2004, un jardin potager du 18e siècle avec les légumes et les simples que l’on cultivait à cette époque. Il est entretenu par le service des Espaces verts de la ville et fait l’objet d’animations pour les enfants des écoles. Il sert aussi d’écrin à des expositions d’Arts plastiques et à des manifestations culturelles comme les "Rendez-vous aux jardins".