Vous êtes ici :

Partager sur :

Accueil>...>Déplacements>Route du Chambon>Dossier route du Chambon>24/07/2016
Le Premier Ministre à La Grave

24/07/2016
Le Premier Ministre à La Grave

Le Premier Ministre s'est rendu vendredi 24 juillet à La Grave en présence entre autres d'Alain Vidalies, André Vallini, Christophe Castaner, Michel Vauzelle, Joël Giraud et Gérard Fromm.


 

Manuel Valls qui a pris la « la pleine mesure de la crise » a affirmé tout son soutien aux habitants de la Haute-Romanche en déclarant « Je ne veux pas laisser crever ce territoire ».


Après une longue réunion avec les représentants du collectif du Chambon, les élus, les acteurs économiques et les différents protagonistes du dossier, le chef du gouvernement est parti à la rencontre des habitants en parcourant La Grave, l’occasion pour lui de rappeler ses engagements pour le territoire :

  • Financement de l'hélicoptère pour faire la jonction avec l’Isère pour les salariés tant que la navigation et la circulation restent impossibles
  • Tarif de 10,26€ pour passer le tunnel du Fréjus au lieu de 43,50€
  • Mise en place de navettes fluviales de grande capacité sur le lac après la chute du bloc de pierre et dans l’attente de la réouverture du tunnel ou de la construction d’un itinéraire alternatif
  • Aide à la réalisation d’une piste pour les riverains et professionnels sur la rive opposée
  • Déneigement du col du Lautaret assuré tout l'hiver grâce à l’acquisition d’un engin de déneigement de grande capacité et si nécessaire avec l’aide de l’armée
  • En cas de besoin, ouverture de classes ou de places supplémentaires dans les collèges et lycées de Briançon pour les enfants jusqu’à présent scolarisés en Isère
  • Financement des études sur les autres tunnels de la route qui pourraient également s’avérer fragiles
  • S’il était nécessaire, après l’effondrement, de creuser un autre accès, l'Etat participera au financement même si cela ne fait pas partie de ses compétences
  • Exonération de charges pour les entreprises et déblocage d’une enveloppe supplémentaire de 200 à 400 000 euros  en complément des 100 000 euros du Conseil départemental des Hautes-Alpes et des 200 000 euros du Conseil régional Provence-Alpes-Côte d’Azur
  • Étude de la possibilité de déclaration de l'état de catastrophe naturelle dès le conseil des ministres du 31 juillet si toutes les conditions juridiques sont réunies.

Le Premier Ministre a également annoncé le maintien du train de nuit Briançon-Paris. Un soulagement pour  les Haut-Alpins.


Pour Gérard Fromm, la venue et les annonces du Premier Ministre  permettront de venir en aide aux habitants de la Haute-Romanche. Le Maire de Briançon se dit confiant sur la capacité de l’Etat à répondre à cette crise mais restera attentif à ce que ces annonces soient suivies d’effets.