Vous êtes ici :

Partager sur :

Accueil>Reprise en régie municipale du centre aquatique et la patinoire du Parc 1326

Reprise en régie municipale du centre aquatique et la patinoire du Parc 1326

A compter du 1er janvier 2016, le centre aquatique et la patinoire du Parc 1326 seront gérés directement par la commune dans le cadre d'une régie municipale.


Rappel du contexte

Créées dans les années 1960/1970 puis réhabilitées en 1999, la piscine et la patinoire couvertes de Briançon ont toujours été la propriété de la commune.  Leur exploitation, en revanche, a d’abord été assurée pendant plus de 30 ans en régie municipale avant d’être confiée en 1999 à un opérateur privé, Vert Marine, dans le cadre d’une délégation de service public. Le contrat de délégation arrivant à son terme au 31 décembre 2015, une nouvelle procédure de mise en concurrence a été lancée en mars dernier.

Pourquoi une reprise en régie ?

A l’issue de longs mois de consultation, d’analyse et de négociation, il est apparu qu’aucune des offres soumises par les différents candidats ne donnait satisfaction : elles n’apportaient pas les garanties attendues, ne prévoyaient pas un programme de travaux suffisants pour améliorer les équipements  vieillissants, et surtout, elles présentaient des coûts trop importants pour le budget communal - autrement dit, elles risquaient de coûter trop cher aux contribuables briançonnais.
 Voilà pourquoi, le 16 décembre 2015,  le Conseil municipal a déclaré la procédure de délégation infructueuse et a jugé nécessaire une reprise en régie municipale du Parc 1326. Grâce à ce mode de gestion,  la commune aura la possibilité :

  • de garder la maîtrise des équipements sans se heurter à un délégataire qui ne rechercherait qu’un résultat commercial, ce qui permettra de garantir la qualité du service public - et l’accueil des scolaires notamment
  • d’engager les nécessaires travaux du parc 1326 - d’un montant total d’1,1 million d’euros sur les dix années à venir - car elle pourra demander des subventions, ce qui n’est pas le cas d’un délégataire privé
  • d’assainir la gestion du Parc 1326 comme elle l’a fait avec la RMBS. Depuis que le stationnement a été repris en régie municipale, en 2009, il n’est plus déficitaire et génère même des recettes. Rappelons que jusqu’à présent,  le centre aquatique et la patinoire coûtaient entre 850 000 et 900 000 € par an à la commune, laquelle prenait à sa charge non seulement leur entretien mais aussi les déficits d’exploitation du délégataire.
     

Quels changements pour les usagers ?

La reprise en régie devrait passer inaperçue aux yeux du public. Même équipe – les 19 employés du Parc seront maintenus dans leurs fonctions avec la même rémunération-,  même offre d’animations – encore enrichie d’ici quelques mois – et  tarifs quasi-identiques –  augmentation contenue entre 30 et 50 cents pour certaines entrées dont le prix n’avait pas évolué depuis 5 ans. Quant aux horaires, ils resteront eux aussi inchangés. Seul léger changement : à partir du 1er janvier 2016, toutes les informations utiles sur ce pôle ludo-sportif seront accessibles sur le site internet de la Ville (www.ville-briancon.fr / En 1 Clic / Sport).
Prisé des Briançonnais et des visiteurs, le Parc 1326 continuera à les accueillir dans des conditions optimales, remplissant une double mission de service public et d’attractivité touristique.