Vous êtes ici :

Partager sur :

Accueil>Retour sur le déneigement

Retour sur le déneigement

A présent que le soleil brille sur nos paysages de carte postale, retour sur les récentes chutes de neige qui ont mobilisé et mobilisent toujours les équipes de déneigement de la Ville de Briançon.


« On ne lésine pas sur les moyens »

« D’importants moyens humains et financiers ont été déployés pour faire face aux copieuses chutes de neige de ce début février », indique Gérard Fromm, maire de Briançon. Rappelons qu’il est tombé 80 cm de neige entre le vendredi 1er et le dimanche 3 février. 

Pendant cette période, la trentaine d’agents en charge du déneigement a été à pied d’oeuvre jour et nuit, de 2h30 du matin à 20h le soir, cumulant 800 h de travail en un week-end.

Les pelles et les 15 engins de déneigement de la Ville – soit 2 de plus que l’an dernier – ont tourné à plein régime. Soit 4 camions avec étraves, 3 chargeurs avec étraves, 1 tractopelle avec étrave, 1 tracteur avec étrave, 2 mini-chargeurs, 1 mini tracteur et 3 fraises.

Cinq entreprises ont été sollicitées en renfort pendant 4 jours, notamment pour évacuer les tas de neige. Leur intervention, estimée à 75 000 € hors taxes, a nécessité le recours à 7 chargeurs, 10 camions, 1 porteur avec une fraise et un mini chargeur.

Gérard Fromm tient à « féliciter et à remercier l’ensemble des agents municipaux -ainsi que les prestataires privés participant aux opérations de déneigement- qui ne ménagent pas leurs efforts ».

 

Un soin particulier apporté aux trottoirs

Comme l’explique Vincent Dordor, directeur des Services Techniques, « les trottoirs sont mieux traités cette année grâce à l’emploi de deux fraises d’un mètre de large, parfaitement adaptées à ce type d’ouvrages. La 1ère a été achetée par la commune, la seconde louée à une entreprise. »

 

Bilan positif

Grâce à la logistique mise en place, le marché du dimanche 3 février a pu se tenir sans difficulté et la rentrée du lundi 4 février dans les établissements scolaires s’est déroulée dans de bonnes conditions.
Les grandes manœuvres d'évacuation de la neige se terminent ce mardi 5 février sur la route de Grenoble, l'avenue du Lautaret, le bas de la route de l'Izoard, le chemin Vieux et la rue Pasteur.
Les équipes de Services Techniques peaufineront ensuite les opérations de déblaiement pour préparer au mieux l’arrivée imminente des vacanciers.

 

Le déneigement, l’affaire de tous

Malgré la mobilisation sans faille des Services Techniques de la Ville, la circulation a été très perturbée samedi 2 février à cause d’un bus en panne sur la RN94, au niveau du Polygone, en contrebas de la Grande Boucle. Il est resté coincé de 10h à 15h, entraînant d'autres blocages du fait de l'immobilisation des véhicules dans le haut de l’avenue Barbot, en pente. De nombreuses voitures non équipées, garées anarchiquement en bord de voie, ont également gêné les opérations de déneigement et la circulation.

Rappelons qu’en cas de fortes chutes de neige, la Ville instaure la gratuité des parkings souterrains et des bus urbains. Il est conseillé aux automobilistes de garer leurs véhicules dans les parkings couverts et de se déplacer en bus, ce qui facilite grandement le travail de déneigement et fluidifie le trafic.

Rappelons aussi que chacun doit respect l’arrêté hivernal fixant les règles relatives au stationnement et au déneigement.
En bref, du 15 novembre au 15 avril :

  • Les équipements spéciaux sont obligatoires
  • La durée de stationnement ne peut excéder 24h en un même point de la voie publique
  • Les toitures doivent être équipées d’arrêts de neige
  • La neige tombée des toits sur le domaine public doit être évacuée
  • Il est interdit de pousser la neige provenant du domaine privé sur le domaine public
  • Les propriétaires ou locataires de logements ou de commerces doivent enlever la neige ou la glace se trouvant sur le trottoir devant leur immeuble
  • Les clôtures ne résistant pas à la poussée de la neige doivent être déposées
  • Les murets et clôtures doivent être jalonnés.

 

Les chiffres du déneigement – Chutes du 1er au 3 février

30 agents mobilisés nuit et jour
34 engins de déneigement (19 de la Ville 15 de prestataires privés)
5 entreprises privées
75 000€ HT (hors coût des heures supplémentaires à payer aux agents de la commune et hors valorisation des heures à récupérer)