Vous êtes ici :

Partager sur :

Accueil>Un Briançonnais lauréat du prix du Soldat de Montagne

Un Briançonnais lauréat du prix du Soldat de Montagne

Nouvelle récompense prestigieuse pour Patrick Lemaître, président de l'association briançonnaise « Souvenir, Sauvegarde et Histoire militaire » qui a reçu le 12 octobre 2017 le prix national du Soldat de Montagne.


Prix du Soldat de Montagne

Depuis 2012, cette distinction honore des personnes oeuvrant au rayonnement des troupes de montagne. Décernée par la Fédération des Soldats de Montagne (FSM), elle a été créée afin de raffermir le lien entre la société civile et son armée, lequel s’est distendu depuis la suspension du service militaire. Estimant que « le soutien de la société civile à son armée est un acte citoyen dont les militaires ont besoin pour renforcer leur motivation au quotidien et leur courage au moment des combats », la FSM récompense chaque année un militaire pour son engagement et un civil pour ses actions remarquables visant à faire connaître au grand public les troupes de montagne.

En cette année 2017, les deux lauréats sont respectivement « les sections éclaireurs de montagne » (SEM) et le Briançonnais Patrick Lemaître.


Ce dernier n’est pas près d’oublier la cérémonie de remise de prix. « C’était impressionnant de se retrouver sur la scène du grand auditorium du musée de Grenoble. J’étais entouré de trois camarades de mon association en tenue et du général Klein (photo ci-dessus). Face à nous, un parterre entièrement composé de colonels, de généraux. Le maire de Grenoble était présent. Son adjointe m’a remis un sabre d’honneur en guise de récompense. Inutile de vous dire que j’étais un peu fébrile au moment de prononcer mon bref discours. Un discours de remerciements adressé notamment aux membres de mon association, qui se donnent sans compter, et à la Ville de Briançon qui nous soutient sans faille dans notre mission de reconstitution historique. »


Des remerciements aussitôt retournés par le maire de Briançon et son adjoint Jacques Jalade, présent lors de la cérémonie : « Patrick Lemaître et les 15 membres de son association portent haut et loin les couleurs de Briançon. Rappelons qu’en mai 2016, à Verdun ils ont faire revivre les soldats du 159e RIA lors de la plus grande reconstitution historique de la Grande Guerre. Pour la qualité de leur bivouac, saisissant de vérité, ils ont été  félicités par le président de la République, le ministre des Armées, et repérés par le service historique du ministère de la Défense. Ce dernier leur a décerné en septembre 2016 le Saint Graal : le très prestigieux label du service historique de la Défense, réservé à l’élite des groupes de reconstitution historique. »


Patrick Lemaître, passionnant passeur de mémoire

 Les brillants états de service, tout comme les récompenses, Patrick Lemaître les collectionne au prix d’incalculables heures de travail et de recherche. Mais quand on aime, on ne compte pas.
Chez cet entrepreneur de 59 ans, l’engouement pour l’histoire des troupes de montagne naît en 1978 alors qu’il accomplit son service militaire au 159e RIA. Il se prend d’une passion dévorante pour l’histoire du régiment de la neige. Une passion qu’il n’a de cesse de transmettre. Par les objets d’abord, avec l’organisation pendant plusieurs années du salon d'antiquités militaires à Briançon.
Puis par les mots, au travers d’un livre sur « L’été 1944 dans le Briançonnais » et de rencontres avec les écoliers de Briançon, auxquels il narre l’histoire des soldats du 159e RIA. Sa force d’évocation captive son jeune auditoire.
Avec son aide, les CM2 de Carlhian Rippert créent un carnet de poilus, couvert de récompenses au concours 2017 des Petits Artistes de la Mémoire.
La transmission passe aussi par la reconstitution historique avec un sens aigu du détail. Costumes, armes, accessoires d’époque, rien n’est laissé au hasard. Vous avez sans doute remarqué les membres de son association lors des cérémonies du 11 novembre : ils y participent chaque année en tenues d’époque, authentiques costumes de poilus.
Naturellement, Patrick Lemaître fait honneur aux célébrations de la première Guerre mondiale. L’obtention du label du service historique de la Défense en 2016, puis le prix du Soldat de Montagne en 2017, signent l’aboutissement d’un parcours sans faute, jalonné de temps forts (voir communiqué du 15/09/2016, rédigé à l’avant-veille de l’obtention du label).


Cet infatigable historien sera encore très présent avec son association dans les commémorations de 2018. Il participera à l'inauguration d'un chemin de mémoire en Alsace où le 15.9 connut le baptême du feu en 1914. Et il présentera à l’automne le 2ème volet très attendu de l’exposition sur le 15.9 dans la Grande Guerre au centre d’art contemporain.
Et pour boucler la boucle, il y accueillera en invité d’honneur le lauréat 2016 du prix du Soldat de Montagne à titre militaire dont il a fait la connaissance lors de cérémonie du 12 octobre dernier. Blessé et amputé il y a 4 ans en Afghanistan, Jocelyn Truchet, 28 ans, viendra parler des hôpitaux militaires, du retour à la vie civile des mutilés de guerre, dévoilant un système qui a finalement peu changé depuis le temps des poilus.